Accueil > Ovin lait > Retour à l'accueil

Identification et traçabilité / Modalité d'identification des ovins

Règle générale pour les reproducteurs : deux boucles jaunes au même numéro apposées à 6 mois au plus tard. Le même numéro est conservé toute la vie de l’animal. A partie du 1er janvier 2015, une des deux boucles doit être une boucle électronique. 

Une seule boucle électronique est possible, par dérogation, sur les agneaux destinés à être abattus en France avant 12 mois. S’ils perdent cette boucle dans l’élevage de naissance, l’éleveur peut lui en apposer une autre en indiquant le numéro sur le carnet d’agnelage. La seconde boucle doit être posée avant 6 mois ou à la sortie de l’exploitation si l’animal est destinée à la reproduction.

Le numéro animal est composé de 11 chiffres : 6 chiffres pour l’indicatif de marquage attribué à chaque exploitation et 5 chiffres pour le numéro de l’agneau. Le n° de l’agneau est « millésimé », c’est à dire qu’un « 5 » indiquera l’année de naissance de l’agneau (ex. : «50001» à «50200» pour 200 boucles commandées sur la campagne 2014-2015).

En cas de perte de boucles, les boucles de rebouclage provisoires « R » rouges sont marquées uniquement de l’indicatif de marquage. L’éleveur marque lui même sur la boucle rouge, le numéro de l’animal concerné. Si c’est une boucle électronique qui est perdue, elle doit être remplacée au même numéro (rebouclage à l’identique) dans un délai de 1 an maximum. Une brebis peut partir à l’abattoir avec cette boucle rouge, mais pas dans un autre élevage, ni à l’export.